13 novembre 2015

Alors que toute la France est en deuil après les sanglants attentats du 13 novembre, l'Amicale de Neuengamme et de ses Kommandos s'associe à la peine des familles et des proches des victimes. Elle compatit à la douleur physique et morale des centaines de blessés.
Le monde de la Déportation, lui-même durement frappé en son temps par la barbarie de ses bourreaux, ne peut qu'être particulièrement sensible à l'horreur des crimes aveugles commis contre des citoyens innocents, représentant notamment la jeunesse de France dans sa diversité, que des fanatiques ont voulu priver de la plus élémentaire des libertés, celle de vivre, et de vivre en paix.
L'Amicale poursuivra sans relâche son combat contre toutes les idéologies qui, sous quelque forme que ce soit, nient les valeurs fondamentales de notre République et prônent, à l'instar des nazis, l'extermination ou la déshumanisation de ceux qui n'adhèrent pas à leur vision obscurantiste du monde.