Protection des sites concentrationnaires

 N'OUBLIONS JAMAIS !
 Nouvelle série n° 138 - Janvier 1993
 
Ce numéro du bulletin présente la réaction des Comités internationaux des Camps de concentration nazis face aux menaces de dérive raciste, xénophobe d'un néo-nazisme qui s'affiche ouvertement en Europe, particulièrement en Allemagne. Le texte a été adopté par le Parlement Européen.
 
Mémorandum présenté au Parlement Européen
par les Comités Internationaux
des Camps de Concentration nazis
  • Considérant les menaces qui pèsent sur la conservation des sites des camps de concentration nazis et sur leur signification spécifique sur le plan de l'histoire ;
  • Refusant tout amalgame arbitraire entre la réalité des camps nazis et l'usage éventuel qui a pu être fait de leur existence géographique après la guerre ;
  • Estimant que les millions de morts de l'univers concentrationnaire nazi ont droit au respect des générations présentes et à venir et que la valeur de leur sacrifices à la cause de la liberté, des droits de l'homme et de la paix doit inspirer l'éducation d notre jeunesse ;
  • Attachant une importance primordiale à la conservations de toutes les archives relatives à l'univers concentrationnaire nazi, notamment celles d'Arolsen, et à leur ouverture à la recherche ;
  • Protestant contre toutes les manifestations actuelles de racisme, d'antisémitisme, de xénophobie et contre tout retour aux idéologies nazies condamnées par le monde civilisé ;

DEMANDENT au Parlement Européen de soutenir toute initiative en vue de conserver la signification des camps de concentration nazis dans leur spécificité et de les placer sous protection européenne et internationale ;

SOUHAITENT que soient recensées sous son autorité toutes les lois ou dispositions réglementaires des pays membres visant à combattre le néonazisme sous toutes ses formes et que soit rendue effective leur application rigoureuse et immédiate.

Strasbourg, le 15 décembre 1992.