SITUATION

L'ancienne briqueterie de Neuengamme © AANG   
"Le méandre de l'Elbe qui entoure Neuengamme serpente à proximité de Hambourg dans une région d'une monotonie désespérante.
De petits marécages piquetés d'arbustes rabougris, un canal où des péniches circulent pesamment sur une eau
encrassée de pétrole, quelques cheminées d'usines, dessinent la trame lugubre de ce paysage sans relief et sans couleur où tout semble comme dilué dans l'étendue sans fin d'une boue grise et lourde et d'une brume glaciale [...]
[…] Des nuages tourmentés, déchiquetés, issus de la brumeuse Mer du Nord ou de la froide Baltique continuent à déverser une eau glaciale sur les vêtements qui ne sèchent jamais". 
               Louis Maury, Quand la haine élève ses temples, p. 47 

 

Le camp est situé dans une zone marécageuse, insalubre, mais riche en argile qui fournit de la matière première pour une briqueterie, remise en état par les déportés. Ils aménagent également en canal un bras de l'Elbe proche, offrant un accès aux péniches pour le transport des matériaux entre Neuengamme et Hambourg.

 Déportés poussant des charriots dans les glaisières © AKZNG