Liste des principales sources d’informations liées à la Déportation 

Mémoires européennes des camps Nazis
www.reseau-canope.fr/notice/memoires-europeennes-des-camps-nazis/
Web-documentaire.
Projet porté par Canopé-Rouen pour aider et accompagner la réflexion des enseignants et leur fournir une panoplie d’outils.
A partir des réponses à un questionnaire posé à 40 personnes venant d’associations, d’amicales, de personnes de l’Education Nationale…. de France et d’Europe, 4 films d’une vingtaine de minutes chacun ont été montés sur des thèmes différents, chacun étant enrichi de plusieurs modules.


Mémoires des déportations
memoiresdesdeportations.fr
Il a été porté par l’UDA (Union des déportés d’Auschwitz) et l’Interamicale des camps : Bergen-Belsen, Buchenwald-Dora, Dachau, Mauthausen,

Neuengamme, Ravensbrück, Sachsenhausen.
Il comporte 300 témoignages, des vidéos, des textes, des photos, une géolocalisation des Kommandos…
Un espace est réservé aux enseignants pour faire des montages avec les ressources et sera accessible avec un code professionnel.


Mémoire de guerre- La résistance en Bretagne
assoc.orange.fr/memoiredeguerre
Les Anciens combattants d’Ille et Vilaine. Faits de Résistance en Bretagne. La déportation en Bretagne. Le dernier convoi de déportés de Rennes.


La Fondation pour la Mémoire de la Déportation
fondationmemoiredeportation.com/

avec plus particulièrement : rechercher un déporté-FMD
www.bddm.org/liv/recherche.php


Amicale belge de Neuengamme
vriendenkringamicaleneuengamme.be/fr/neuengamme/


Les déportés de l’Ain
www.memoire-deportation-ain.fr


Montluc – l’enfer des détentions

La prison Montluc devint le triste et terrible symbole de l’Occupation : en moins de deux ans 9000, 10000 personnes (on ne sait pas exactement) y furent jetées. C’étaient des résistants, c’étaient des juifs, c’étaient des passants pris au hasard d’une rafle. C’étaient des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards.

www.rescapesdemontluc.fr

_____________________________________________________________________________________________________________

Informations administratives accessibles via Internet
Apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes de décès des personnes mortes au cours de leur déportation.

Le site officiel : http://www.legifrance.gouv.fr  permet d’accéder aux journaux officiels citant les arrêtés.

Ils sont classés par numéro et date, depuis 1986, et fournissent la liste complète des arrêtés mais ne permettent pas l’accès par ordre alphabétique. Sur la page d’accueil, choisir « Accès thématique » et taper « mort en déportation ».
Un autre site peut s’avérer très utile car il permet l’accès par ordre alphabétique et donne des indications assez précises (date et lieu de naissance, date et lieu du décès) : http://www.mortsdanslescamps.com/index.fr.html


Musée virtuel de la Résistance
L’Association pour des études sur la résistance intérieure (AERI) vient de mettre en ligne un « Musée virtuel de la résistance », site participatif ouvert à tous, centralisant de nombreuses données, dans l’objectif de « sauvegarder un patrimoine menacé par la disparition des acteurs » et de « transmettre cette histoire au plus grand nombre » :

www.museedelaresistance.com


Le Blogue d’un fils de déporté de Sachsenhausen : www.terreneffacepasleursvisages.com


Retour de pèlerinage
Deux lauréats du Concours national de la Résistance et de la Déportation, élèves de Terminale au lycée Lalande de Bourg-en-Bresse, et leur professeur d’histoire ont participé au pèlerinage 2007 de l’Amicale de Neuengamme sur le site du Camp. Ils étaient invités par l’Amicale de Neuengamme de la région Rhône-Alpes.
A leur retour, ils ont élaboré un reportage présenté sur le site Internet du lycée et nous ont autorisés à le faire figurer sur notre propre site. Nous les en remercions.
Nous vous invitons à consulter ce reportage sur le site du lycée :
http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-01/lalande/
Le reportage est répertorié dans « Enseignement au lycée » puis « Histoire-géographie-ECJS » sous le titre « Lycée Lalande à Neuengamme.