Les Kommandos extérieurs

A partir de 1942, des Kommandos extérieurs vont fournir une main d’œuvre bon marché aux industriels allemands et permettre de répondre aux besoins

de l’économie de guerre nazie. Plus de 80 Kommandos dépendant du camp de Neuengamme sont créés dans des régions parfois éloignées du Camp central.

Les déportés affectés dans ces kommandos travaillent pour les industries d’armement et de munitions, pour la production d’énergie, la fabrication de véhicules,

mais sont également employés au déblaiement, à la réparation de routes et de voies ferrées, à la reconstruction ou au déminage de bombes.

L’Amicale de Neuengamme propose des dossiers spécifiques de certains Kommandos, riches de témoignages de déportés.

Vous trouverez la liste des dossiers déjà parus dans la rubrique « Librairie ».