L’amicale de Neuengamme rend hommage.

** Le dimanche 23, hommage aux 120 Résistants, Juifs, Raflés emmenés le 20 août 44 (4 jours avant la libération de Montluc) par la gestapo et la milice de Montluc à Saint Genis Laval près de Lyon.
Enfermés dans une grange près du fort de Côte Lorette, ils sont massacrés puis brulés dans l’incendie de la grange. Dans un 1er temps seul 46 corps purent être identifiés, pour les autres de nombreuses années furent nécessaires. A ce jour subsiste encore un doute sur la présence de 3 ou 4 inconnus.
(Parmi les 120, Pierre MALIN, arrêté le 9 juin 44 avec Mr Curial (Père de Jean Curial)  place Puvis de Chavanne par la milice et la gestapo).

** Le   Lundi 24 , commémoration de la libération de Montluc, 11 jours avant la libération de Lyon, 2 jours avant les responsables FFI, par l’intermédiaire de la Croix rouge, font savoir au commandement allemand de Lyon que, si Montluc  n’est pas libéré,  ils considéreront les officiers, sous-officiers et hommes de troupes allemands fait prisonniers par eux (en Hautes Savoie et dans la Drome), comme otages et seront fusillés.
Le 24 août,  les portes de la prison s’ouvrent. Les femmes et les hommes sont répartis dans deux institutions religieuses pour y être soignés et protégés jusqu’à la libération de Lyon.

Voir les photos de la cérémonie