Convoi vers Neuengamme

Le 27 juillet 1944, notre convoi quitte Compiègne avec environ 1200 hommes (chiffre connu plus tard). Sur le quai, les SS nous ordonnent de quitter nos vêtements et nos chaussures (à l'exception de nos sous-vêtements).
Debout et entassés à 70 environ par wagon, c'est le départ vers l'Allemagne. Ici notre inquiétude est grandissante car les SS montrent leur vraie nature sauvage. Nous n'avons rien à manger ni à boire. A la suite d'une tentative d'évasion, trois hommes sont fusillés sur la voie.
Nous arrivons le 31 juillet au camp central de Neuengamme, près de Hambourg.
Témoignage de Jean Mével - Matricule 39788
(Le témoin avait 15 ans et demi )